Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 12:54

DUR DUR D'ETRE JUIF EN FRANCE Non sérieux des fois vous ne regrettez pas d'être né juif? C'est vrai quoi être la lumière du monde cela ne vous pèse pas des fois?,non? D'analyser mieux que les autres une situation, de mieux cerner les problèmes non franchement c'est dure d'être juif dans la cité. D'ailleurs, vous trouvez toujours à une table un autochtone connaissant tous des juifs ou d’Israël. Vous écoutez patiemment en vous disant " avant j'avais de l'akamol dans mon sac mais c'était avant".Pas grave, j'ai la boite de doliprane en remplacement. Quand le sourire en coin vous vous permettez de demander « vous avez vécu combien de temps en Israël?. Ou «depuis combien de temps vous vous fréquentez la communauté juive?» D'un ton péremptoire la personne vous répond «mais madame la presse est là pour nous informer».

 

Dans ces moments là, vous pensez sérieusement au tranxene ou pourquoi pas à une analyse transactionnelle sur votre statut de juif dans la cité. Mais le pire reste à venir lorsque par une belle matinée ensoleillée, vous décidez de vous détendre à la terrasse d'un café. Là, vous êtes attiré par la conversation de votre voisin de table expliquant à son coreligionnaire les bienfaits de l'économie hitlérienne. Sur de son analyse, il vous apostrophe avec son sourire de bof bcbg « n'est ce pas madame?».

 

4696650904_e3cb124b3e.jpgRespirant à plein poumons, vous êtes heureuse de votre heure de méditation matinale sur la condition humaine. L'air mutine avec un grand sourire, vous lui répondez tout en tirant sur le col de votre tee shirt lui mettant sous le nez votre gorge profonde orné de votre maguen David «Ah désolé monsieur ce n'est pas possible». Le monsieur s'offusque et vous rassure en vous rétorquant «voyons madame, je ne parlais pas pour les juifs, vous êtes si bien intégrés». Mince vite, je vérifie sur ma carte d’identité mon lieu de naissance. Ouff je suis rassurée.

 

Etre juif dans la cité et militer dans un parti de gauche revient à une flagellation continuelle, sérieux c'est une forme de masochiste intellectuelle. C'est clair, tu as toujours de service celui qui sait ou t'as toujours un homme le sourire aux lèvres, la démarche chaloupée de lambada arrivant pour déverser sa science. Finalement c'était juste pour te dire «cela ne te dérange je suis au collectif machin chose de la cause mais nous sommes entre personne intelligente n'est ce pas?» Et toi répondre avec ton charmant sourire «chacun ses choix» en pratiquant la respiration par le ventre appris à ton cours de yoga juif . Tu as aussi le militant borné et tu te retrouves régulièrement dans le sketch des inconnus mais au lieu de la réponse Stéphanie de Monaco, tu as droit: Les palestiniens …


Dans ces moments de détresse, tu sors ton téléphone portable et te tâte pour composer le numéro de l’hôpital. En effet, ne serait il pas judicieux de prendre un rdv avec le chef de service psychiatrique car il doit bien avoir un trauma infantile couscous gelfite fish pour expliquer ton comportement juif suicidaire. Non franchement, Être juif reconnu comme tel dans la cité n'est pas une sinécure.

 

Tu te mets à rêver de de Ne brak, de Mea sharim pour un repos de l'âme bien méritée. Tu réfléchis à l'acte de violence verbale ou physique?un coup de karcher humm ... Tu te vois même déjà en garde à vue ne parlant qu’hébreu pour défier le monde entier. Tu fonds en larmes en regardant ton passeport israélien et en levant les yeux vers la voûte étoilée, tu cries: «ani rotsa laazore ha baita». Au paroxisme de la crise, tu te mets à fond la caisse Eyal Golan.

4451686184_65e026a667.jpg

Après cette libération salutaire avec une envie de déchirer ta carte d'électeurs et de retour, tu repars gonflée à bloc. En te regardant dans la glace, tes yeux bouffis par les larmes, tu jubiles en pensant comme cela doit les énerver ta présence, tes remarques et tes recadrages réguliers. Te voilà prise d'un fou rire oui car si tu analyses leur dogmatisme concernant ta communauté ou Israël, tu ne t'étonnes plus de la disproportion de leurs réactions, il faut bien trouver un déversoir au mal être social et décisionnaire promis à la prochaine réunion je mettrais un tee shirt avec le drapeau israélien et mon passeport israélien dans la main. A chaque fois que sera abordé un point, je dirais c'est de ma faute mais je ne sais pas pourquoi j'ai le sentiment que cela va encore plus les énerver.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corine Rouffi - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de hadar.haifa.israel.over-blog.com
  • Le blog de hadar.haifa.israel.over-blog.com
  • : israel,haifa,francophonie, sociale, politique,la jeunesse, environnement, histoire, politique
  • Contact

Profil

  • Corine Rouffi
  • Corine  Rouffi, 50 ans, femme politique. Humaniste, engagement social, éducation, action mémoire.
  • Corine Rouffi, 50 ans, femme politique. Humaniste, engagement social, éducation, action mémoire.

Recherche

Liens